L’inconnue du métro, c’est elle

Une jeune demoiselle sans visage, Marie Dinkle, partage chaque jour son voyage en transport en commun avec des inconnues. Elle sort son calepin, son appareil photo et demande à une personne par jour de parler de lui. De parler de choses variées, de leurs activités, de leur passe temps, de leurs envies…. Des courts portraits de quelques lignes, écrit dans un style léger. On lit un portrait, puis deux, puis trois puis deux pages, absorbées par ces gens que l’on peut croiser un jour par hasard.

VoIcI le LiEn: linconnudumetro.wordpress.com

Publicité

Propulsé par WordPress.com.